drawing room 010

13 – 17 octobre 2010
Carré Ste Anne – Montpellier
de 13h à 20h

40 artistes présentés par les galeries :
AL/MA, Aperto, ChantiersBoiteNoire, Untitled (ex Etc), GM, Iconoscope, Hélène Trintignan, Vasistas

Cette deuxième édition présente, à travers les oeuvres d’une quarantaine d’artistes, un large panorama de ce qui fait paysage dans le dessin contemporain.

En effet le paysage est fil rouge cette année ; il nous a permis de sélectionner nombre d’oeuvres issues d’une riche et superbe collection particulière, la Collection Piet Moget. Ce choix est exposé dans un espace privilégié du Salon.

La thématique du paysage est largement présente sur les cimaises des exposants et est aussi le sujet de la conférence de la critique d’art et historienne Corinne Rondeau le samedi 16 octobre à 16h.

Une cimaise accueillera les oeuvres de jeunes artistes issus des écoles des beaux-arts de Montpellier et Nîmes. Un jury de professionnels repèrere un de ces jeunes talents auquel est attribué une bourse de recherche parrainée par la société CHD Art Production. Jury : Hélène Audiffren (Mrac LR), Patrick Ceccotti (CCI de Montpellier), Catherine Dumon (Drac LR), Christian Hubert de Lisle (CHD Art production), Layla Moget (Lac), Dominique Thevenot (Dac Ville de Montpellier).

Le prix drawing room Jeune talent, décerné par ce même jury et parrainé par la société SOGEA SUD et le Club CONECTO avec le soutien de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Montpellier, distinguera l’oeuvre d’un des artistes – de moins de 40ans – présenté par les galeries exposantes.

GALERIE AL/MA
Artistes invités : Tjeerd Alkema, Janos Ber, Gabrièle Chiari, Didier Demozay, Vladimir Skoda, Arnaud Vasseux

APERTO
Artistes invités : Pierre Bellemin, Didier Casiglio, Emmanuelle Etienne, Agnes Fornells, Alain Lapierre, Michel Martin, Patrick Sauze

GALERIE BOITENOIRE
Artistes invités : Abdelkader Benchamma, François Dezeuze, Mirka Lugosi

GALERIE ETC/Untitled
Artistes invités : Axelle Carruzzo, Toma Dutter, Stéphanie Nava, Jean-Michel Petit, Cédric Torne

GM GALERIE
Artistes invités : Etsuko Kobayashi, Gilles Olry, Frédéric Périmon

ICONOSCOPE
Artistes invités : Georges Boulard & Sébastien Vitré, Yves Caro, Sylvain Grout & Yan Mazéas, Clara Fanise, Arni Sigurdur Sigurdsson, Didier Trenet

GALERIE HÉLÈNE TRINTIGNAN
Artistes invités : Alain Clément, Robert Combas, Vincent Corpet, Topolino

VASISTAS GALERIE
Artistes invités : Catherine Fayard, Joël Renard, Julie Salburgo, Patrick Saytour

événements

Ouverture du salon le mercredi 13 octobre à 13h

Vernissage le 13 octobre à 18h avec remise de la bourse drawing room /CHD Art Production et du prix jeune talent aux lauréats

Lauréat BOURSE CHD ART PRODUCTION: Cheng FAN
News letter de la bourse: télécharger

Lauréat PRIX JEUNE TALENT SOGEA SUD/ CONECTO: Abdelkader Benchamma
News letter du prix: télécharger

Présentation d’oeuvres de la collection particulière Piet Moget en relation avec le paysage

Conférence de Corinne Rondeau de France Culture le samedi 16 octobre à 16h: télécharger

L’art du paysage n’a plus de qualités historiques. Plus encore, est-il possible de voir un morceau de nature dans une œuvre qui se donnerait comme paysage ? Rien de moins évident car les modalités de spatialisation ont elles-mêmes changé. Si l’histoire de l’art a défini le paysage comme une fenêtre ouverte sur le monde, permettant ainsi une transparence bien qu’illusionniste par le procédé de la perspective, la modernité a peu à peu modifié cette transparence. Il s’agit notamment de la disparition de la ligne d’horizon et des pratiques de all-over. La question de la délimitation a été modifiée par l’introduction de l’abstraction qui est venue perturber les repères spatiaux qui associent ordinairement notre rapport sensoriel au monde réel. La transformation de la profondeur en surface à changer la perception et l’a pour ainsi dire troublée. C’est ainsi que le paysage ne ressemble plus à un morceau de nature. Ce sont des brouillards ou des brumes, des isolats ou des lignes, des sites et des non-sites. Dans ces circonstances, l’expérience du paysage est comparable à notre expérience de l’art : comment voir ce qui ne se saisit pas spontanément comme de la nature ou comme jouissance esthétique immédiate ?

Financeurs:
Ville de Montpellier
Ministère de la Culture

partenaires:
CCI Montpellier
Conecto
Ardec
Habitat
MAIF
Costes peintures.